PostgreSQL

Connexion

Serveurpostgresql-[compte].alwaysdata.net
Port5432 (Port PostgreSQL par défaut)
Interface webphpPgAdmin

Ces informations de connexion dépendent du compte concerné. Vous pouvez retrouver les valeurs précises dans la section Bases de données > PostgreSQL de l’interface d’administration.

Permissions

À la création de vos bases et utilisateurs PostgreSQL, vous définissez les permissions souhaitées puis notre système effectue les opérations suivantes :

  • REVOKE ALL PRIVILEGES sur la base et ses schémas ;
  • Si votre utilisateur doit avoir tous les droits :
    • GRANT ALL PRIVILEGES sur la base et ses schémas ;
    • ALTER DEFAULT PRIVILEGES : GRANT ALL PRIVILEGES sur les TABLES, SEQUENCES et FUNCTIONS ;
    • GRANT ALL PRIVILEGES sur les TABLES, SEQUENCES et FUNCTIONS.
  • Si votre utilisateur doit avoir le droit lecture seule :
    • GRANT CONNECT sur la base ;
    • GRANT USAGE sur les schémas ;
    • ALTER DEFAULT PRIVILEGES : * GRANT SELECT sur les TABLES, SEQUENCES ; * GRANT EXECUTE sur les FUNCTIONS.
    • GRANT SELECT sur les TABLES, SEQUENCES ;
    • GRANT EXECUTE sur les FUNCTIONS.

Si vous modifiez les permissions de vos utilisateurs via une application tierce, toute validation via l’interface d’administration (ou via l’API) réinitialisera les permissions selon les directives ci-dessus.

Options

À la création d’une base de données, vous disposez des options suivantes :

  • locale : détermine l’encodage, LC_COLLATE et LC_CTYPE ;
  • extensions : vous pouvez installer d’un simple clic des extensions PostgreSQL (hstore, pgcrypto, PostGIS, etc.). Si vous avez besoin d’une extension non listée, vous pouvez contacter le support.

Autres informations

Il est possible de voir les noms de toutes les bases de données et utilisateurs sur les serveurs PostgreSQL. C’est une limitation de l’utilisation de PostgreSQL en environnement mutualisé.

Les langages PostgreSQL untrusted, permettant d’exécuter du code arbitraire sous les droits de l’utilisateur administrateur (faisant tourner PostgreSQL), ne peuvent être utilisés sur nos serveurs.