Cache HTTP

Découvrez notre offre de Cloud Public

L'hébergement mutualisé pour tou·te·s, imaginé par des développeur·euse·s, pour des développeur·euse·s.

Découvrir le Cloud Public

Le cache HTTP stocke tem­po­rai­re­ment des docu­ments web (exemples : pages HTML, docu­ments CSS, images) pour dimi­nuer la latence induite par le ser­veur lors­qu’il doit ser­vir une page et/ou réduire sa charge de tra­vail.

Concept

Lorsqu’un client tente d’accéder à une page, le serveur web correspondant va géné­rer une page et l’en­voyer sur le réseau. Le cache inter­cepte alors la réponse pour la stocker dans sa mémoire locale avant de la ser­vir au client.

Mise en cache d’une res­source lors de sa reqête
Mise en cache d’une res­source lors de sa reqête

Lorsqu’une requête pour la même page est émise par le même ou un autre client, le cache la restituera comme il détient alors une copie de la res­source deman­dée. Le ser­veur web ne sera plus inter­ro­gé.

Restitution d’une res­source pré­cé­dement mise en cache
Restitution d’une res­source pré­cé­dement mise en cache

Implémentation

Les spé­ci­fi­ca­tions du stan­dard sont exposées dans la RFC 7234. Le verbe HTTP PURGE est aussi proposé pour supprimer une entrée dans le cache en l’ap­pe­lant sur son URL.


Icônes : The Noun Project